Le volley, un sport collectif

Chers Pucistes, chers amis,

Dans un premier temps je voudrais corriger mon oubli dans mon précédent compte-rendu et faire toute la lumière sur notre très grande admiration pour tous nos supporters, toujours présents et en nombre, lors de tous les matchs sur toutes les équipes de cette belle famille du PUC 81. Mentions spéciales : aux chants, aux trompettes, aux sifflets, aux tambours, aux drapeaux, aux bruits en tout genre…et pour finir à nos supers cuisiniers et à cette fameuse tireuse à bière.

Le compte rendu du match sera « court » cette fois-ci, car, il me semble qu’il y a plus important en ce moment pour cette équipe…

Totem mérité à notre « petit » jeune, Vincent Boyer pour cette belle première titularisation, même si tes camarades ne t’ont pas vraiment aidé sur certaines positions, sur ton placement, sur le terrain ! 😉

Boubou, bien mérité au deuxième ancien (oui, il y en a un beaucoup plus vieux que moi), d’une part pour avoir « légèrement » abimé le totem à la fin du dernier match après l’avoir acquis !! Mais, il est vite parti en réparation et il est revenu avec une superbe option qui va nous servir toute la saison !! Je remercie bien particulièrement JB pour cette belle réparation et option ! Mais, sur le match, je reconnais avoir été bien en dessous de mes dernières prestations et mes deux réceptions à 10 doigts directement sur mon nez ont été très appréciées par toute l’assemblée présente. 😉

Concernant ce match du 22/10/2022, oui bientôt 1 mois déjà… 

Comme tous les matchs depuis le début de saison, il commence avec de l’envie, de l’entraide, des encouragements entre coéquipiers… le bonheur…. Pourtant en face, à la chauffe, des jeunes, des jeunes, des jeunes, grands, grands, grands, hauts, hauts, hauts…. Mais notre collectif était bien présent !! Malgré un abandon d’un titulaire, 10 jours auparavant, qui aurait pu laisser des traces, sans vraiment d’explications, il faut savoir tous se relever et savoir tous discuter en toutes circonstances !! J’espère que ce message sera entendu par tous les joueurs, nous sommes une famille autour de notre beau sport qui est le volley !

Après ce premier set remporté 25-19, la dynamique était bonne mais des premières rigolades, des premiers décrochages quand la coache nous dit, « rien n’est fait, nous sommes qu’au 1er ».

Le deuxième set commence dans les mêmes conditions, jusqu’au temps mort de l’équipe adverse à 11-7, et là : des rigolades, des amusements avec le public, des discussions entre joueurs, beaucoup moins d’écoute avec le coach pensant certainement que le match était plié…, puis tout cela s’est accentué avec des énervements, des « je ne peux pas être de partout »… où est passé l’esprit du sport « collectif » qui devrait nous animer ???

Vous l’aurez compris, défaite en 4 sets : 19-25, 25-23, 25-20, 25-22.

Bien évidemment nous irons là-bas pour prendre notre revanche en espérant avoir retrouvé tout notre collectif !! En commençant par notre coache principale qui va être dans l’obligation de faire une petite trêve bien heureuse !

Pour terminer, ce matin, en me réveillant j’ai lu cet article, je me suis dit : « il doit être dans mon compte rendu pour expliquer pourquoi je fais des sports collectifs et que je suis au club du PUC 81 » :

« Tout est allé si vite, c’est dur de faire le tri. Ce que je retiendrai, c’est la réaction du groupe quand il est passé à quatorze. Le fait que l’on soit resté aussi soudé à un moment si délicat. J’ai senti qu’il y avait cette détermination, chez chacun, cette envie de continuer la série de victoires.
En tant que novice, j’ai tout découvert de ce groupe. Et je suis impressionné par la mentalité de vainqueurs qui l’anime. C’est un collectif qui ne lâche rien. Et le discours reste positif, quoi qu’il se passe. Samedi, les cadres ont positivé tout au long du match. La sérénité ne nous a pas quittés. Les mecs sont sûrs de leurs valeurs, ça se ressent.
Ce vécu collectif a été hyper important, à mon sens, pour faire basculer la rencontre en notre faveur. C’est cette confiance qui fait la différence face à nos adversaires sur les fins de match serrées. Ça, plus la fraternité qu’il y a entre les mecs, cette bonne humeur. C’est ce qui m’a marqué depuis que je suis arrivé et c’est ce que j’ai mis en avant lors du discours que j’ai eu à faire en tant que nouveau. En rejoignant la sélection, je me suis senti directement comme dans un club. »

Le même joueur, sur une action qui a mis l’équipe dans l’embarra :

« Au contraire, tout le monde avait à cœur d’être là pour lui et de donner encore plus. On s’est resserré. Antoine est un super mec. Ce que l’on voulait, c’était lui dire : « T’inquiète Antoine, on ne te lâche pas et on gagnera ce match pour toi. »
Commentaire du pilier gauche international Français, Reda Wardi qui a disputé son premier match avec le XV de France, samedi soir au Stade Vélodrome.

Prochain rendez-vous, ce week-end à la Cayrié, le samedi 19 novembre  à 20h30, contre Castres. Ce match est couplé avec l’équipe R1F qui joue également contre Castres à 18h.

Venez nombreux !!
A samedi !!

Matthieu, mon deuxième boubou !!

LaetitiaRoger
Author: LaetitiaRoger

Ne t'arrête pas en si bon chemin

D'autres news intéressantes

Compétition

Juste un petit point

Après deux week-end de coupe de France Jeunes, les championnats ont repris pour les différentes équipes du PUC. Le club semble abonné aux tie-breaks cette

Evenement

Une bonne dégustation

A l’occasion du nouveau partenariat avec le Domaine d’Escausses, le comité Animation du club a organisé une soirée dégustation afin de découvrir les différentes cuvées

Evenement

LA VENTE DE CHOCOLATS continue !

Soutenez nos projets associatifs en commandant dans notre boutique en ligne de délicieux chocolats fabriqués en France. Découvrez des idées de cadeaux gourmands à faire livrer

N'hésitez pas à consulter nos pages Facebook